Activité vie, épargne, retraite & santé

Nos contrats individuels et collectifs d’assurance vie distinguent d’un côté des produits d’épargne et de retraite et de l’autre des produits de prévoyance et de santé. Les premiers répondent au besoin de se constituer un capital pour financer l’avenir, un projet ou préparer sa retraite. Les seconds couvrent les risques qui portent atteinte à la personne dans son intégrité, sa santé ou son existence.

Mieux comprendre l’assurance vie

L’activité vie regroupe deux grands domaines, celui de l’épargne et de la retraite d’un côté, celui de la prévoyance et de la santé de l’autre. En épargne et retraite, la logique est d’investir, de gérer et de faire fructifier les sommes que nous confient les assurés, en fonction de leurs objectifs : horizon d’investissement, performance attendue, niveau de risque… Dans ce segment, on distingue l’activité de fonds généraux de celle en unités de compte. Les sommes versées dans des fonds généraux sont garanties par l’assureur qui assume le risque d’investissement. L’assureur se rémunère sur la différence entre le rendement de ses investissements et les taux servis aux assurés. Les unités de comptes sont investies majoritairement dans des fonds en actions. Les sommes investies sur ces supports ne sont généralement pas garanties. Elles présentent donc une risque pour le souscripteur, mais les rendements peuvent être plus attractifs en fonction de l’évolution des marchés et sont particulièrement bien adaptés à la constitution d’épargne à long terme. L’assureur se rémunère en prélevant des commissions de gestion. AXA par exemple, a innové dans ce domaine en proposant des produits en unités de compte qui, grâce aux garanties proposées (en cas de décès, en cas de sortie en rente…), permettent aux clients d’investir sur les marchés tout en étant protégés en cas de baisse. Pour leur part, les assurances prévoyance et santé, qui couvrent les accidents de la vie, fonctionnent selon les mécanismes similaires à l’assurance dommages. L’assureur se rémunère par des cotisations dont il fixe le montant après avoir évalué le risque pris. Elles peuvent être souscrites par les particuliers à titre individuel ou par les entreprises à titre collectif pour protéger leurs salariés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *