La Française derrière made.com a la solution pour allier plaisir sexuel et santé

Republication du 19 octobre 2020. Retrouvez l’article original sur Maddyness UK

Oubliez la récession COVID-19, nous avons une période de stagnation sexuelle sur les bras. Des études américaines suggèrent que le nombre de rapports sexuels moyen pour un adulte est passé de 62 à 54 fois par an et que le nombre de jeunes de 18 à 29 ans ne déclarant aucun rapport sexuel au cours de l’année écoulée a doublé depuis 2008. Les explications abondent, du « simple rythme de la vie moderne » à l’ »auto-partenariat » à la Emma Watson, en passant par l’élévation des standards (incroyable si c’est vrai). Mais notre célibat collectif est-il un problème ? Et si c’est le cas, cela signifie-t-il que nous avons besoin d’une solution ?

C’est ce que pense Chloe Macintosh, co-fondatrice du célèbre site de vente de meubles de design made.com, et désormais créatrice d’une nouvelle application de bien-être, Kama.

« Notre corps est la technologie la plus avancée avec laquelle nous interagirons jamais et pourtant nous en savons si peu sur lui, et nous laissons souvent à d’autres le soin de prendre des décisions concernant notre santé et notre bien-être sexuel, ce qui nous laisse insatisfaits en fin de compte ».

Le sexe permet de développer des connexions holistiques entre l’esprit, le corps et le cœur ; s’il est bien fait, il est une source de réel plaisir – et le plaisir, c’est la santé. Une bonne sexualité ouvre la voie à une transformation physique, émotionnelle et  spirituelle, ainsi qu’à une diminution du niveau de stress et à une meilleure confiance en soi.

Kama, dit Chloé Macintosh, a été conçu comme « une réponse à l’épidémie mondiale de santé mentale, à une période de récession sexuelle, et à la déclaration de la World Association of Sexual Health’s selon laquelle le plaisir est un droit de l’homme« . Karma a été développé pour tout le monde et pour tous, par des experts respectés, allant de la neuroscience à la psychosexualité. Son objectif est d’optimiser le corps de chaque utilisateur et utilisatrice pour le plaisir sexuel par une pratique quotidienne de 30 minutes, en se concentrant sur la respiration, le mouvement, le toucher, le désir et le cœur.

Kama serait beaucoup moins cher que la thérapie sexuelle traditionnelle – qui est aussi pour la plupart « non réglementée« . Chloé Macintosh et l’équipe espèrent que l’application démocratisera l’éducation sexuelle à l’âge adulte, en comblant les lacunes laissées par une éducation sexuelle fragmentaire à l’école grâce à des informations accessibles et présentées de manière artistique.

Kama a récemment levé 2,5 millions de livres sterling auprès d’investisseurs tels que Kevin Ryan d’AlleyCorp, Female Founders Fund, Raine Group et January Ventures. L’expérience Chloé Macintosh en tant que cofondatrice de la plus grande plateforme de design en ligne d’Europe et directrice créative du Soho House Group la distingue, dans un domaine stimulant.

« Le bien-être sexuel est un espace difficile à investir mais Chloé a une énorme expérience dans la création d’entreprises et de marques et j’espère qu’elle démystifiera et démocratisera le bien-être sexuel comme elle l’a fait pour les meubles chez made.com » , explique l’investisseur providentiel de Kama, Deepali Nanglia.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *