Économie – The Conversation France


La vice-présidente de la Commission européenne, Margrethe Vestager, a annoncé l’ouverture d’une deuxième enquête sur les pratiques d’Amazon lors d’une conférence de presse à Bruxelles, le 10 novembre 2020. Olivier Hoslet / AFP 10 décembre 2020

Fabienne Muller, Université de Strasbourg

La Commission européenne reproche notamment au géant américain d’utiliser les données commerciales des vendeurs tiers pour mieux leur faire concurrence avec sa propre activité de vente au détail.

L’économie française a été plus impactée par la crise que celles de ses voisins allemands et britanniques. Primakov / Shutterstock 10 décembre 2020

Simon Porcher, IAE Paris – Sorbonne Business School et Oriane Maille-Lefranc, IAE Paris – Sorbonne Business School

Un outil recense l’intensité des mesures mises en place par les différents pays à l’échelle mondiale. Les interventions ont été particulièrement fortes en Europe, mais moins qu’aux États-Unis.

L’organisme co-fondé en 2009 par le directeur de l’intelligence artificielle chez Google explique qu’un plus grand recours à l’IA aurait permis de limiter les effets de la pandémie. PopTika / Shutterstock 15 décembre 2020

Yaëlle Amsallem, ESCP Business School

Les membres de cette organisation de la Silicon Valley, réunis en sommet mi-2020, voient dans le développement d’outils comme l’IA le remède à la crise actuelle comme des prochaines.

L’entreprise américaine Cisco se distingue par le temps qu’elle laisse aux start-up qu’elle rachète pour stabiliser leurs technologies avant de les intégrer pleinement dans ses processus. Pau Barrena / AFP 15 décembre 2020

Olivier Meier, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) et Julien Fernando, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC)

Les entreprises ayant réussi ces opérations ont réussi le tour de force de concilier des logiques antagonistes.

Avant le scandale de 2015, les moteurs diesel du constructeur Volkswagen émettaient 40 fois plus d’oxydes d’azote que le taux autorisé aux États-Unis alors que les véhicules étaient vendus dans les mêmes gammes de prix que ceux de ses concurrents. Jeff Kowalsky / AFP 21 décembre 2020

Philippe Mahenc, Université de Montpellier

Trois exemples l’illustrent : la fraude au vin en France avant 1907, le scandale des moteurs diesel en 2015 et la communication trompeuse sur les médicaments Avastin et Lucentis.

Selon les résultats de l’enquête, 62 % des anciens diplômés considèrent qu’une insertion professionnelle en période de crise économique leur a permis de faire preuve d’agilité et d’adaptation. Shutterstock 1 novembre 2020

Manuelle Malot, EDHEC Business School et Geneviève Houriet Segard, EDHEC Business School

En temps de crise, l’insertion dans le monde du travail passe davantage par les candidatures spontanées et les réponses aux offres d’emploi.

La situation des « Neet » (ni à l’école, ni en formation, ni en emploi) ne cesse de se dégrader en France depuis plusieurs décennies. Philippe Huguen / AFP 11 décembre 2020

Nadège Vezinat, Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) et Nicolas Duvoux, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis

En misant principalement sur la valorisation de formations diplômantes, les mesures d’accompagnement n’ont pas permis d’enrayer une situation qui se dégrade depuis plusieurs décennies.

Selon une étude du cabinet de conseil Kantar, trois jeunes sur quatre s’attendent à pâtir des conséquences de la situation économique actuelle dans le futur. Shutterstock 11 décembre 2020

Elodie Gentina, IÉSEG School of Management

Aux avant-postes de cette crise sanitaire, la génération Z reste malgré tout optimiste et prête à relever les nombreux défis qui s’imposent à elle.

Au cours de la crise sociale que nous traversons, on s’est à juste titre inquiété de la condition étudiante. Mais on a eu tendance à oublier les jeunes qui travaillent en tant que chauffeurs-livreurs, hôtes de caisse, préparateurs de commandes… (Ici, un supermarché parisien le 8 avril 2020). Thomas Samson/AFP 11 décembre 2020

Nicolas Roux, Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) et Julie Couronné, Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)

Une expression comme « Génération Z » renvoie aux images de jeunes très qualifiés, flexibles et connectés, oubliant une grande part des 20-25 ans, non étudiants, peu diplômés et attachés au travail.

Pour les jeunes qui arrivent sur le marché du travail, réussir signifie surtout être en cohérence avec ses valeurs et son ambition. Rawpixel.com / Shutterstock 21 juin 2020

Manuelle Malot, EDHEC Business School et Geneviève Houriet Segard, EDHEC Business School

Recruter la nouvelle génération de diplômés constitue la meilleure décision pour les entreprises. Mais la crise ne les exonèrera pas de la question du sens et de l’impact sociétal des emplois.

Le gouvernement a dédié un milliard d’euros de son plan de relance à la relocalisation des activités économiques sur le territoire. Ludovic Marin / POOL / AFP 1 décembre 2020

Marie-Christine Lipani, Université Bordeaux Montaigne et Anaïs Voy-Gillis, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis

Si la crise sanitaire a révélé notre dépendance à la Chine, le retour des usines en France se heurte notamment à des questions de compétitivité ou de manque de main d’œuvre qualifiée.

ImagePODCAST. 10 décembre 2020

Élise Huillery, Université Paris Dauphine – PSL

Cet épisode est dédié à la notion de mixité sociale, à la fois un enjeu politique majeur et un objet de recherche récent en économie comme en sociologie.

En avril 2019, le mouvement des « gilets jaunes » manifestait pour le rétablissement de l’impôt de solidarité sur la fortune. Zakaria Abdelkafi / AFP 17 novembre 2020

Éric Le Fur, INSEEC School of Business & Economics

Une telle décision de l’exécutif, qui ne permettrait de rembourser qu’une partie infime de la facture, aurait une portée avant tout symbolique.

Des manifestants envahissent un supermarché Carrefour à Sao Paulo, à l’occasion de la Journée de la conscience noire, le 20 novembre 2020. Nelson Almeida / AFP 8 décembre 2020

Nacima Ourahmoune, Kedge Business School

Une étude montre que la publicité des entreprises internationales au Brésil tend à invisibiliser les populations noires.

Les enquêtes quantitatives montrent qu’environ 15 % des personnes harcelées dans une société moderne appartiennent au milieu universitaire. Andrey Popov / Shutterstock 23 novembre 2020

Michel Rocca, Université Grenoble Alpes (UGA)

Les victimes de « mobbing » sont surreprésentées dans le milieu universitaire, comme dans les autres secteurs qui comptent des salariés très qualifiés et autonomes.

43 des 70 mesures du plan de relance présenté début septembre par le premier ministre Jean Castex concernent le secteur industriel. Ludovic Marin / AFP / POOL 6 décembre 2020

Nadine Levratto, Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières

L’efficacité d’une stratégie essentiellement ciblée sur la baisse des impôts de production reste loin d’être démontrée.

Même si une majorité d’entreprises se retrouve aujourd’hui confrontée au fait religieux, le nombre de dysfonctionnements reste peu élevé. Y.Gq_photo / Shutterstock 8 décembre 2020

Lionel Honoré, AUF (Agence Universitaire de la Francophonie)

Les clarifications attendues dans la « loi confortant les principes républicains » ne devraient pas avoir de grande influence sur la réalité du terrain, où la question se règle au cas par cas.

Le pouvoir des principaux actionnaires et la composition du conseil d’administration restent inextricablement liés dans les banques. Shutterstock 9 décembre 2020

Thu Ha Tran, Brest Business School

Une étude confirme que la gouvernance des établissements bancaires doit démontrer aux investisseurs extérieurs une absence d’intention d’expropriation des actionnaires minoritaires.

L’entreprise a pour ambition de devenir à terme une « B. Corp » à 100 %, une certification traduisant sa volonté de créer de la valeur en la partageant notamment avec les salariés. Ricochet64 / Shutterstock 25 novembre 2020

Michel Albouy, Grenoble École de Management (GEM)

Le groupe agroalimentaire, dont une partie des activités est certifiée « B Corp », a annoncé vouloir supprimer jusqu’à 2 000 emplois dans le monde pour améliorer sa rentabilité.

L’annonce des dernières mesures de restriction n’a fait évoluer que légèrement la part de fonctionnaires en télétravail. Deliris / Shutterstock 18 novembre 2020

Alain Klarsfeld, TBS Business School

Le manque de moyens mais aussi la culture du présentéisme dans l’administration limite le déploiement du travail à distance « partout où c’est possible ». Témoignages.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *