Youzd facilite l’achat et la vente de votre mobilier de seconde main

36 kilos de déchets de mobilier et d’électronique sont produits chaque année par personne, selon l’agence de la transition écologique Ademe. Un chiffre qui s’explique en partie par le fait qu’encore 9 fois sur 10, les consommateurs s’équipent d’objets neufs. C’est de ce constat qu’est partie Ilfynn Lagarde, cofondatrice de Youzd, pour créer sa plateforme d’achat/revente des objets de la maison (mobilier, électroménager, décoration) de seconde main. 

En voulant revendre le lit à barreaux de son fils et le remplacer par un lit simple, cette dernière, mère de trois enfants et avec un job à temps plein, s’est rendue compte de la complexité et du temps que cela prenait sur les sites de seconde main traditionnels comme Vinted. Découragée, elle a fini par appeler les encombrants et acheter un lit neuf, estampillé « made in China » . Cette dernière, accompagnée de son associé Frédéric Leroy, a donc décidé de développer une plateforme plus simple d’utilisation pour encourager les particuliers à passer à la seconde main et fluidifier l’économie circulaire. 

Un algorithme pour gérer le prix des objets

Côté vendeur, c’est 100% gratuit et Youzd – comme used et you Zéro Déchet – développe un algorithme de gestion automatique du prix de l’objet en vente. La technologie régit aussi sa visibilité pour optimiser ses chances de trouver un acheteur. Un service de retrait à l’étage avec démontage du meuble est disponible si besoin. S’il ne trouve pas d’acheteur, le service « Objectif seconde vie » intervient. En partenariat avec l’association Banlieues Santé, Youzd organise un dépôt-vente, dans lequel les objets se transforment en dons pour les personnes défavorisées en banlieue parisienne s’ils ne sont pas vendus au bout de 30 jours. Le service de création d’annonces, à partir de 60 euros, permet aussi aux utilisateurs qui le souhaitent de faire venir un collaborateur de la plateforme pour créer les posts sur les objets à vendre, les diffuser et organiser leur retrait. 

Côté acheteur, la logistique intégrée au service Youzd permet de faciliter la transaction. Contrairement aux sites comme LeBonCoin, la startup organise des tournées pour centraliser les différentes livraisons, par souci écologique, en lien avec des déménageurs professionnels de région parisienne puisque ce service n’est disponible pour le moment qu’en Ile-de-France. Plus besoin de voiture donc pour récupérer ses achats chez le vendeur. Lancée en mai dernier, la jeune pousse se targue déjà de compter 40 000 visiteurs uniques mensuels et d’avoir permis la récupération de plus de 600 meubles. Attention cependant, seconde main ne rime par forcément avec prix cassés : le site propose aussi des objets de luxe – bureau empire à 650 euros ou fauteuil Nobilis à plus de 1000 euros – dont la valeur, même d’occasion, peut grimper.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *