Le réseau social Coffee Machine cartonne en France

Avec le développement du télétravail, difficile de trouver un moment pour discuter autour de la machine à café. Des développeurs ont donc eu l’idée de lancer un réseau social, baptisé Coffee Machine qui fait de plus en plus d’adeptes.

Qui aurait cru qu’un virus bouleverserait à ce point la façon de travailler. Depuis un an, le télétravail est devenu la norme et les récentes annonces de l’exécutif montrent que cette tendance va se poursuivre. Les collaborateurs ont dû s’adapter, mais il manquait quelque chose, les rencontres à la machine à café. Là où les discussions informelles s’échangent, les décisions se dessinent, les problèmes se débloquent.

D’où l’idée par deux salariés qui veulent rester anonymes, nostalgiques du temps passé devant la machine à café de créer un réseau social dédié à ces moments partagés. « Avec les apéros Zoom et les petits-déjeuners Teams, on s’est dit que le créneau de la pause-café virtuelle n’était pas pris », explique celui qui se fait appeler avec humour @Arabica. Une fois l’idée prise, son acolyte baptisé @Robusta prend les choses en main sur le plan technique, architecture cloud native, micro-services et conteneurs sont au rendez-vous pour lancer le réseau social Coffe Machine.

L’idée est simple, créer des espaces de discussions entre collaborateurs d’une même société. Plusieurs options sont possibles avec des références à la caféine. L’offre « Ristretto » ne donne droit qu’à une version limitée de discussion entre trois personnes et pendant 5 minutes. L’offre « Lungo » qui étend la durée de conversation à 15 minutes avec des rappels de la direction de retourner au travail. En fin l’offre « Forte » réunit tout un service pour 20 minutes à partager entre les participants.

Partenariats commerciaux et API à l’étude

Et le succès ne s’est pas fait attendre, « nous sommes devenus le ClubHouse de la pause-café virtuelle », constate @Arabica. Face à cet engouement, l’intérêt des marques ne s’est pas fait attendre pour ce nouveau réseau social et des options sponsorisées devraient faire leur apparition avec des promotions sur les capsules et autres dosettes. Des intégrations via API avec Slack, Discord et Teams sont aussi dans les tuyaux.

Interrogés sur la pérennité du réseau après la crise sanitaire, les fondateurs se veulent philosophe, « Coffee Machine a permis de garder le lien autour d’un pilier des entreprises et des administrations : la machine à café. Ils nous quitteront mais nous continuerons à avoir ce grain de folie ». Naturellement pour un 1er avril….

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *