Les revenus cloud de Microsoft s’envolent au T3 2021

Microsoft vient de publier les résultats financiers de son 3e trimestre fiscal 2021 et les chiffres s’annoncent élevés, bien au-delà des espérances. Les revenus sont portés par le cloud, notamment Azure qui voit ses revenus croître de 50%.

Microsoft a surpris les annonceurs lors de la publication de ses résultats financiers du 3ème trimestre fiscal (clos le 31 mars). La firme de Redmond a déclaré un bénéfice ajusté de 1,95 $ par action, en hausse de 39% d’une année sur l’autre, et dépassant les estimations de 1,78 $ par action données par les analystes. Avec un chiffre d’affaires de 41,71 milliards de dollars, contre 41,03 milliards de dollars annoncés, Microsoft enregistre une croissance annuelle de 19%.

« Plus d’un an après le début de la pandémie, les courbes d’adoption du numérique ne ralentissent pas. Elles s’accélèrent, et ce n’est que le début », a déclaré Satya Nadella, CEO de la firme. Selon le rapport financier, il s’agit de la plus forte augmentation trimestrielle que l’entreprise ait affichée depuis 2018, notamment grâce à des gains dans les ventes de PC résultant des pénuries dues au coronavirus en 2020.

+50% sur Azure

Les résultats montrent une croissance fulgurante de la branche cloud avec une croissance de 23% du CA par rapport à l’année précédente, le portant ainsi à 15,12 milliards de dollars. Cette hausse repose principalement sur les produits Azure. Le CA des produits serveur et des services cloud a augmenté de 26 % grâce à une croissance de 50 % du chiffre d’affaires d’Azure, de quoi faire rougir son concurrent AWS. « Le cloud Microsoft, avec ses solutions de bout en bout, continue d’offrir une valeur irrésistible à nos clients en générant 17,7 milliards de dollars de revenus commerciaux dans le cloud, soit une hausse de 33 % d’une année sur l’autre », a expliqué Amy Hood, vice-présidente exécutive et directrice financière de Microsoft.

Pour le quatrième trimestre fiscal 2021, la société a fourni des prévisions de revenus sectoriels. Concernant le cloud, les revenus devraient se situer entre 16,2 et 16,45 milliards de dollars.

Une hausse dans tous les secteurs

Les deux autres branches de la firme, à savoir « Productivity and Business Processes » et « More Personal Computing » ont également vu leurs revenus augmenter. Sur la première, le chiffre d’affaires s’est élevé à 13,6 milliards de dollars et a augmenté de 15 % avec un nombre d’abonnés à Microsoft 365 grand public passé à 50,2 millions.L’éditeur en profite pour indiquer avoir dépassé les 145 millions d’utilisateurs à Teams. La branche qui englobe également LinkedIn a vu le CA du réseau social professionnel augmenter de 25 %.

More Personal Computing, qui comprend Windows, les jeux, les terminaux (Surface et autres) et la recherche,affiche des revenus de 13,04 milliards de dollars, soit une hausse de près de 19 %. Le cabinet d’études Gartner a estimé au début du mois que les fabricants de PC ont expédié près de 70 millions d’unités au cours du trimestre, soit 32 % de plus qu’au trimestre précédent. Un effet de la crise sanitaire.

La firme de Redmond a déclaré au cours du trimestre avoir remporté un contrat de l’armée américaine d’une valeur de 21,9 milliards de dollars sur une décennie pour des casques de réalité augmentée basés sur son dernier dispositif HoloLens. La société a également publié des correctifs pour remédier aux vulnérabilités dans Exchange Server. Elle a également conclu l’acquisition, pour 8,1 milliards de dollars, du fabricant de jeux vidéo ZeniMax Media. A noter que les actions Microsoft sont en hausse de 18 % depuis le début de l’année, contre un gain d’environ 12 % pour le S&P 500 sur la même période.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *