Urban Circus lance une veste avec airbag pour protéger les cyclistes

Depuis la pandémie et l’arrivée des coronapistes, les cyclistes n’ont jamais été aussi nombreux à enfourcher leur deux roues pour se rendre au travail ou simplement se balader en ville. Mais si les routes sont un peu plus adaptées aux cyclistes, les risques d’accidents restent importants. Avec sa nouvelle veste, Cirrus, dotée d’un airbag, Urban Circus souhaite proposer une protection supplémentaire aux détenteurs d’un deux roues.

Un partenariat avec Helite

L’airbag intégré à l’avant et à l’arrière de la veste protège les cervicales, le thorax, l’abdomen et le dos. Lorsqu’un accident ou une chute est détecté, celui-ci se gonfle en 0.08 secondes, ce qui « rigidifie la veste au niveau du tronc, stabilise les organes vitaux et maintient les cervicales pour éviter du coup du lapin et protège l’ensemble de la colonne vertébrale » , décrit la startup. 90% du choc serait ainsi absorbé. 

Pour réaliser cette nouvelle veste, Urban Circus a fait appel à son partenaire Helite, spécialisé dans le développement d’airbags de protection individuelle. Ce modèle a mis deux ans à être au point car il repose à la fois sur des airbags mais surtout sur un algorithme capable d’analyser les mouvements spécifiques du corps, notamment les chutes ou les accidents suite à un choc violent. Celui-ci est essentiel car c’est lui qui va déclencher l’airbag au moment propice. Pour le construire, Helite a analysé des milliers de vidéos de chute et récolté de nombreuses données. 

Le capteur de la veste possède une autonomie de 25 heures et peut être rechargé via un port USB. 

Un produit certifié en Europe et aux États-Unis

La veste est garantie deux ans et est surtout réutilisable après un accident ou une chute. Il suffit de changer le générateur de gaz qui contient du CO2 comprimé une fois que l’airbag sera dégonflé. Grâce à son tissu réfléchissant, elle rend visible son porteur jusqu’à 150 mètres.

Ce dispositif bénéficie de la certification équipement de protection individuelle niveau 2 CE et de trois certifications américaines : certificat FCC qui réglemente les fréquences et puissances radio, certificat UL qui est l’équivalent CE concernant l’inflammabilité, la qualité du hardware et le certificat IEC 62368-1, relatif à la sécurité. Ce condensé de technologies a un prix : 730 euros.

Pour financer la production de ce nouveau modèle, la startup a lancé, comme à son habitude, une campagne de crowdfunding sur Kickstarter. Les premiers donateurs pourront bénéficier d’une réduction de 50% sur la veste – vendue à 315 euros donc – puis de 40% et 30% une fois ce premier stock épuisé. Les livraisons seront effectuées au mois de septembre 2021, juste pour la rentrée. 

La douche froide avec Qui veut être mon associé 

Urban Circus fait partie des entreprises de la première saison de Qui veut être mon associé. Malgré un passage à l’écran qui lui avait donné de la visibilité et permis de sceller un accord de principe de financement avec Marc Simoncini et Marc Vanhove, les fondateurs avaient voulu renégocier les termes proposés. Le refus des deux investisseurs phares de l’émission avait refroidi les autres business angels engagés, mettant la startup dans une situation très délicate. Ses fondateurs avaient, en effet, dépensé 24 000 euros en frais d’avocats. « En manque de cash, Urban Circus ne peut plus honorer certaines commandes. Avec son associé, Quentin Xavier reprend son bâton de pèlerin pour convaincre de nouveaux business angels. En moins d’un mois, il lève 730 000 euros. Le tour de table est signé le 16 mars 2020″ , raconte les Echos

Avec le lancement de ce nouveau produit sur Kickstarter, la startup prouve sa résilience.  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *